Comment bien manager une équipe ?

Bien manager une équipe, c’est être capable d’adopter une communication fluide qui permet d’atteindre les objectifs d’une entreprise en fédérant les différents collaborateurs. Mais cela implique d’avoir à la fois des qualités relationnelles et opérationnelles. Le manager a un rôle de lien entre la direction d’entreprise et les salariés. Comment mettre en place un management efficace ?

Être organisé

Le rôle du manager d’équipe à de multiples facettes. Il doit être capable de donner les objectifs à atteindre aux membres de l’équipe. De plus, il doit leur accorder les moyens de les mettre en œuvre. Cela passe par différentes stratégies :

  • savoir anticiper pour s’adapter à toutes les situations ;
  • planifier chaque action ;
  • donner des objectifs clairs à son équipe ;
  • déléguer certaines tâches aux bonnes personnes ;
  • leur donner les moyens matériels et financiers pour y parvenir.

Les informations à disposition des équipes doivent être classées, organisées et accessibles aux intéressés. Pour cela, le manager doit instaurer des outils collaboratifs fonctionnels et adaptés aux besoins de l’entreprise. Le but est de faciliter et fluidifier les échanges. Des logiciels de gestion de projet, comme Notion, Click up ou Trello par exemple, sont utiles pour planifier et suivre l’avancement d’un projet dans le temps. La manager pourra s’appuyer sur ces derniers en s’assurant que tous les collaborateurs soient formés aux outils privilégiés.

Savoir communiquer pour bien manager une équipe

Bien manager une équipe implique de connaître les spécificités de la communication en entreprise. Il doit faire le lien entre les informations qu’il reçoit de la direction, les informations que lui transmettent les collaborateurs, et favoriser leur diffusion. Ainsi, le manager sait prendre la parole en toutes circonstances et s’adapter à la sensibilité de chacun. S’il sait qu’un salarié est fragile mais doit lui faire des remarques sur son travail, il va faire en sorte de faire passer son message avec subtilité sur le ton du conseil plutôt que celui de la réprimande.

Son rôle est également d’être à l’écoute des besoins de l’équipe. Sans cela, il ne pourra pas jouer pleinement son rôle. Une bonne communication interne passe aussi par les retours d’expérience des salariés. Que ce soit un retour positif sur la mise en place d’un outil ou une remontée négative qui concerne la charge de travail, ceux-ci doivent être traités de la même manière. Le manager doit apporter une réponse adapté à tout besoin ou problème.

Accompagner son équipe

L’équipe est dans l’opérationnel. Le travail du manager est guidé par des objectifs clairs et adaptés. Ceux-ci doivent être atteignables dans un laps de temps défini. Le manager doit juger comment répartir les tâches et le travail en procurant les moyens nécessaires à cette mise en œuvre. Aussi, doit-il connaître précisément les compétences de son équipe afin de savoir à qui déléguer les tâches. Il doit travailler de concert avec l’équipe, sans pour autant être trop présent et étouffer la créativité des salariés.

Le mieux est d’opter pour un management participatif, ouvert aux suggestions qui associe les collaborateurs aux prises de décision. Le manager est là pour arbitrer ces échanges, recueillir les idées de chacun et décider ce qui est le mieux pour l’avancement d’un projet. En choisissant des objectifs pertinents sans être trop ambitieux et en déléguant les tâches aux bonnes personne, il s’assure de l’avancée du projet au quotidien.

Favoriser la cohésion d’équipe

La cohésion d’équipe passe par un équilibre entre la nécessité d’avancer ensemble vers un même but et le fait de ménager les susceptibilités de chacun. La communication est un aspect essentiel. Le travail doit être suffisamment contextualisé par le manager afin de donner du sens à celui-ci. S’il se contente d’annoncer un objectif chiffré sans apporter une vision plus concrète et pédagogique aux collaborateurs, il risque de ne pas créer d’émulation.

Chaque membre de l’équipe doit apparaître comme un maillon essentiel pour faire avancer un travail collaboratif. Si certains ont tendance à se mettre en avant , d’autres membres sont plus discrets. Le manager doit valoriser les avancées de chaque collaborateur. Aucun ne doit se sentir frustré car c’est ce qui crée des tensions et distend les liens entre les salariés.

Bien manager une équipe, c’est aussi anticiper les tensions pour les désamorcer. Le manager peut, dans ce cas, proposer des entretiens individuels qui permettent de mettre à plat les problèmes de chacun et d’y remédier. Garder la cohésion d’une équipe passe par du temps de dialogue et la prise en compte des différentes sensibilités.

Motiver son équipe

Savoir motiver son équipe est essentielle à la fois pour atteindre ses objectifs mais aussi pour garder la cohésion au sein de l’entreprise. Le manager a aussi un rôle de coach. Il est là pour challenger ses collaborateurs et leur permettre d’exprimer pleinement leur potentiel. En donnant du sens au projet et en permettant à chacun de tenir un rôle dans sa stratégie, il doit être un moteur qui insuffle de l’énergie.

Adopter une forme de management collaborative, distribuer les tâches en fonction des compétences, valoriser les avancées et l’avis de tous est la clé d’une équipe motivée. Sans motivation et nouveaux challenges, le risque pour les salariés est de s’ennuyer, et faire leurs tâches sans passion. Souvent, c’est une des causes pour lesquelles les entreprises connaissent des difficultés. Un salarié qui s’ennuie, ou qui ne voit pas de ses dans ces actions est moins productif. Un bon manager doit donner le sens qui manque aux actions pour gagner en efficacité.

Poser des limites et imposer un cadre précis

Si bien manager une équipe, consiste à instaurer une bonne ambiance de travail et à développer les échanges, cela doit aussi se faire dans un cadre précis. En effet, la cohésion d’équipe et la convivialité ne veut pas dire que tout est permis. Le règlement de l’entreprise doit être respecté. Le respect du à chacun est aussi de rigueur.

Les rendez-vous formels tels que les réunions ou les entretiens individuels, plus ritualisés doivent être maintenus. Poser un cadre, c’est donner l’autonomie à chacun d’évoluer à l’intérieur de celui-ci avec une certaine autonomie, en accord avec les valeurs de la société. Un collaborateur ne peut pas tout se permettre ou contester des décisions prises par son manager ou refuser d’effectuer certaines tâches.

En fait, le rôle du manager est de savoir dire non, en imposant dès le départ les règles du travail d’équipe. Cela implique que sans être dans la rigueur, il incarne une autorité bienveillante qui motive, écoute, aide mais aussi sanctionne si nécessaire.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Get in Touch

21,343FansJ'aime
2,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Posts