Comment devenir actionnaire d’une entreprise ?

Devenir actionnaire d’une entreprise est un investissement qui consiste à acheter des actions. L’actionnaire est désigné comme une personne physique ou morale qui détient des parts sociales dans l’entreprise. Vous êtes intéressé par ce type d’investissement mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour acheter des actions ? Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le statut d’actionnaire dans cet article.

Qu’est-ce qu’une action ?

Tout d’abord, il est essentiel de bien comprendre ce que représente une action. Une action est une part du capital de l’entreprise. Cela implique qu’en achetant des actions, vous devenez propriétaire d’une partie de celle-ci. A ce titre, lors des assemblées générales de l’entreprise, vous pouvez prendre part à la politique de cette dernière. Vous pouvez aussi obtenir des dividendes. Il s’agit d’un versement effectué aux actionnaires de l’entreprise, à hauteur des actions qu’il possède, décidé lors d’une assemblée générale.Toutefois, toutes les entreprises ne pratiquent pas le versement de dividendes.

Il existe différents types d’actions. Celles-ci peuvent être cotées ou non cotées. Dans le premier cas, les actions ont une valeur boursière qui fluctue. Dans le second cas, leur valeur est fixée par les investisseurs eux-mêmes. Là encore, il existe des actions « au porteur », qui ne sont pas nominatives et où toutes les opérations transitent par un intermédiaire financier. Votre non n’est donc pas porté dans les statuts de l’entreprise. Les actions nominatives, quant à elles, entraînent votre inscription sur les registres juridiques de l’entreprise.

Les stock-options sont des actions qui permettent de bénéficier d’un rabais (d’au maximum 20%) sur le tarif des actions en vigueur. Elles sont attribuées aux dirigeants par le conseil d’administration de l’entreprise. Elles sont soumises aux variations de la bourse et ne peuvent pas être revendues immédiatement après leur achat. Si l’entreprise le décide, elle peut proposer la participation des salariés au capital.

Comment devenir actionnaire d’une entreprise ?

Devenir actionnaire d’une société, c’est donc faire un placement. Il y a deux types de marché sur lesquels vous pouvez vous positionner pour acquérir des actions. Dans tous les cas, l’achat d’actions cotées se fait par un intermédiaire financier (banque ou courtier) et nécessite l’ouverture d’un compte-titre, d’un PEA (Plan d’Épargne en Actions) ou d’une assurance vie. Un achat direct peut être effectué par cet intermédiaire financier avec un ordre de bourse. Un placement collectif désigne un investissement dans un fond ou une SICAV, sous forme d’un portefeuille d’actions gérés par un professionnel.

Acquérir des actions du marché primaire

Le marché est dit « primaire » quand une société propose pour la première fois des actions à l’achat après leur entrée en bourse. C’est en quelque sorte un marché où évoluent des actions « neuves ». Leur prix d’émission est fixé par l’entreprise en accord avec les autorités régulatrices du marché. Toute action du marché primaire, deviendra après son achat une action du marché secondaire où elle pourra être cédée par la suite.

Acquérir des actions du marché secondaire

Le marché secondaire est un marché « d’occasion » puisqu’il permet d’acheter des actions déjà en bourse. Celles-ci sont vendues de manière directe entre les investisseurs. Le prix varie alors selon l’offre et la demande. Pour acquérir ce type d’actions dans une entreprise, il est nécessaire qu’un investisseur décide de céder ses parts sur ce marché.

Notons que dans le cadre de la privatisation d’une entreprise, l’État met en vente une partie ou la totalité du capital d’une entreprise publique. Alors, certaines actions seront proposées à des investisseurs particuliers. Cela peut être l’occasion d’investir.

Quels sont les avantages d’acheter des actions en entreprise

Devenir actionnaire d’une entreprise est une manière d’investir de l’argent. Il s’agit donc d’un placement. Celui-ci peut être rémunérateur si vous voulez diversifier vos placements financiers et surtout faire fructifier votre argent. C’est une manière de financer des projets sur le long terme, comme par exemple, un projet immobilier ou de se constituer une épargne.

Acheter des actions à une entreprise, c’est aussi soutenir cette société, et participer de façon active à sa vie économique. Toutefois, l’achat d’actions ne présente pas un bénéfice financier immédiat. En effet, pour réaliser une plus-value, c’est-dire un bénéfice entre l’achat et la revente d’une action, il va s’écouler du temps. On estime qu’il faut 5 ans en moyenne pour gagner de l’argent avec ses actions. Notez que les plue-values sont imposables.

Comment bien choisir l’entreprise pour l’achat d’action ?

Si vous décidez de vous lancer et de devenir actionnaire d’une société, alors vous devrez faire des choix judicieux. C’est un enjeu stratégique car si vous ne misez pas sur la bonne entreprise, vous pouvez perdre de l’argent. Consultez les chiffres d’affaires de l’entreprise en remontant sur de nombreuses années afin de vérifier sa santé financière. Ce chiffre doit être régulier. Vous pouvez également consulter en ligne les comptes de l’entreprise qui sont rendus publics.

Choisissez une entreprise dont l’activité vous apparait avec clarté. Si vous n’arrivez pas à déterminer précisément quel est le business model de celle-ci ou que des choses vous paraissent opaques, passez votre chemin. Vous devez vous sentir en confiance. De plus, le modèle économique de l’entreprise permet d’évaluer son potentiel de croissance et donc si c’est un placement sûr.

N’hésitez pas à vous renseigner un maximum sur l’activité de l’entreprise, en scrutant ses actions de communication et son actualité. Tout cela vous permettra d’avoir une idée précise de la manière dont l’entreprise investit.

Combien coûte l’obtention d’actions d’une société ?

Obtenir des actions a un coût. Il y a le prix des actions en lui-même mais aussi d’autres frais. L’achat d’actions par ordre de bourse implique des frais de courtage. Ce sont les frais prélevés par l’organisme financier choisi pour servir d’intermédiaire lors de la transaction. Ils sont de l’ordre de 0,5 à 1 % du coût de l’action. L’établissement qui détient des valeurs va aussi imposer des frais de garde.

Les plues-values, tout comme les dividendes sont imposables. Selon la loi des finances de 2018, les produits financiers sont soumis au PFU, le Prélèvement Forfaitaire Unique fixé à 30 %. Cela inclut les prélèvement sociaux à hauteur de 17, 2 % et les 12,18 % de prélèvement forfaitaire effectué sur le montant brut. Il est possible d’opter pour une imposition au barème progressif des impôts sur le revenu. Cependant, les prélèvements sociaux demeurent inchangés.

Devenir actionnaire d’une entreprise est l’opportunité de faire un placement financier qui permet de faire fructifier son argent. Acquérir des actions est une opération dont les éventuelles retombées sont à envisager sur le long terme. Cela comporte également un risque car le prix des actions peut chuter et leur valeur diminuer. Dans ce cas, on parle de moins-value. C’est pour cela qu’avant d’investir dans l’achat d’actions, il faut être attentif à la santé financière de l’entreprise choisie et aussi prendre en compte les frais afférents.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Get in Touch

22,042FansJ'aime
2,994SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Posts