Comment financer son projet de création d’entreprise ?

Lorsque vous avez travaillé sur votre projet d’entreprise et sa viabilité, vous avez réalisé une étude de marché et un business plan. Celui-ci est capital afin de connaître vos besoins financiers mais aussi pour lever des fonds. Que ce soient via des fonds propres, des prêts ou des aides, c’est une étape nécessaire pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Quels sont les différentes solutions de financement pour votre entreprise ?

Le financement de votre projet par les associés

Pour financer votre projet, vous pouvez faire appel à des investisseurs en fonds propres. En fait, il s’agit de personnes qui vont amener un apport en capital à l’entreprise et donc devenir vos associés. Cette solution est possible uniquement pour les sociétés, mais comporte de nombreux avantages.

En effet, contrairement à un financement par une banque ou un organisme, ici vous n’avez aucun remboursement à prévoir. Les associés misent sur un retour sur investissement. Ils sont intéressés par un revenu en dividendes ou par les plus-values sur leurs actions. Ils peuvent aussi offrir une valeur ajoutée à l’entreprise grâce à leur expertise, voire de futurs clients grâce à leur réseau. Ce n’est pas négligeable.

De plus, lorsque des investisseurs vous font confiance, c’est un indicateur positif pour les organismes financiers qui peuvent être frileux à l’idée vous accorder un prêt. Cela donne plus de crédibilité à votre projet d’entreprise et sur votre capacité à rembourser vos crédits.

Toutefois, cela nécessite de laisser des tiers avoir un contrôle sur une partie de votre entreprise. Dans ce cas, connaitre les investisseurs est rassurant. Mais, si vous n’avez pas de potentiels associés dans votre entourage, il est possible de faire appel à des investisseurs professionnels. Là encore, ils auront une forte expertise qui peut apporter une aide précieuse dans la gestion de votre entreprise.

Le financement de votre entreprise par des organismes financiers

Obtenir un financement grâce aux banques revient moins cher qu’un investissement par les associés. Sur le long terme, les fonds propres demandent un retour sur investissement important. Mais afin de convaincre un organisme financier de vos accorder un prêt, vous devez leur offrir des garanties.

Votre business plan sera donc précieux pour montrer que le marché existe et a du potentiel. Votre connaissance du secteur d’activité est aussi à démontrer. Vous devez rassurer vos interlocuteurs pour qu’il voit que votre projet de création d’entreprise repose sur une sérieuse expertise.

L’apport en fond propre pèse également. C’est pourquoi le recours à des investisseurs renforcent votre position. Le prêt, comme la location longue durée, sont des solutions possibles. Le prêt bancaire est soumis à des échéances fixes et à des intérêts d’emprunt. Vous pouvez également négocier le droit à un découvert.

Le crowdfunding pour financer votre création d’entreprise

Le crowdfunding est une solution alternative pour lever des fonds. Cette pratique suppose de s’inscrire via une plateforme spécialisée pour présenter son projet et obtenir des dons. Le plus souvent, les participants sont des particuliers qui adhérent aux valeurs de votre projet et ont envie de vous aider à le réaliser.

Les plateformes de crowdfunding sont strictement réglementées pour éviter toute dérive. Il existe plusieurs types de plateformes. Certaines sont spécialisées dans les dons, d’autres proposent des prêts entre particuliers et peuvent présenter une alternative à un prêt bancaire si la somme nécessaire est peu importante. D’autres encore permettent aux investisseurs d’obtenir des royalties sur le chiffre d’affaires. Enfin, certaines plateformes sont destinées aux investisseurs qui souhaitent entrer au capital de l’entreprise.

Il faut donc choisir le type de plateforme en fonction de vos objectifs. Vous pouvez aussi utiliser le crowdfunding en complément d’un prêt bancaire. Les sommes sur les plateformes sont plafonnées. L’intérêt du financement participatif est de créer une communauté autour de votre projet de financement d’entreprise. D’ailleurs, vous pouvez offrir un cadeau symbolique à l’effigie de votre future société en échange d’un don.

Le financement par des organismes publics

Il existe de nombreux dispositifs auxquels vous pouvez prétendre pour le financement de votre entreprise via des organismes publics. Pour les créateurs d’entreprise, inscrits à Pôle Emploi, il y a notamment :

  • l’ARCE (versement de 45 % des reliquats de droits au chômage) ;
  • l’ACRE (exonération de charges sociales) ;
  • Maintien du droit au chômage ou RSA (si non bénéficiaire de l’ARCE).

Les personnes handicapées peuvent obtenir des aides de l’Agefiph. Quant aux jeunes demandeurs d’emploi une aide de 2 000 euros peut être attribuée dans le cadre de l’accompagnement renforcé.

Dans certains cas, des primes d’aménagements du territoire, des exonérations fiscales ou d’impôts peuvent aussi vous aidez à démarrer. Les jeunes entreprises innovantes (JEI), qui conçoivent des projets liées à l’innovation, sont aussi concernées par des exonérations. La création d’entreprise dans certains secteurs, tels que la librairie, l’agriculture, les métiers d’art, par exemple, perçoivent aussi des aides spécifiques. La structure BPI France, quant à elle, vous propose plusieurs solutions : prêts, crédits, aides à l’innovation, assurances etc.

Pour connaître précisément les financements d’entreprise auxquels vous pouvez prétendre, renseignez-vous auprès des CCI, de votre région et département, sur le site internet du gouvernement et sur le site du réseau BPI France.

Le financement d’entreprise peut donc prendre de nombreuses formes. Aussi est-il recommandé de bien se renseigner afin de faire des choix pertinents entre ces alternatives ;

  • le financement par les associés est avantageux pour accroître ses fonds propres et démarcher les banques, mais coûteux sur le long terme. Vous devez aussi partager le contrôle de votre entreprise avec les associés ;
  • les organismes financiers accordent des prêts si le projet leur parait solide, ce qui implique d’être bien préparé grâce à son business plan. Pensez bien aux échéances à respecter ;
  • les campagnes de crowdfunding permettent de réunir de petites sommes grâce au financement participatif et aux dons. Certaines sont spécialisées dans les prêts entre particuliers ou en investissements ;
  • Le financement par les organismes publics présentent de nombreuses solutions. Pour déterminer celles qui sont adaptées, renseignez-vous auprès de chacun et faites-le point avec vos besoins et les possibilités offertes.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Get in Touch

22,042FansJ'aime
2,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Posts