Comment instaurer une bonne ambiance au travail ?

Instaurer une bonne ambiance au travail est important pour le bien-être des salariés et celui de l’entreprise. En effet, trop de tensions créent des problèmes relationnels mais ont aussi des répercutions sur le fonctionnement d’une société. Un salarié qui ne se sent pas bien dans l’entreprise sera moins productif et risque de partir. Mais comment créer une qualité de vie au travail qui favorisera la convivialité ?

Être à l’écoute de ses salariés

Même si ce n’est pas toujours une pratique courante dans la culture d’entreprise, être à l’écoute de ses salariés est la meilleure manière de vous assurer de leur bien-être. En fait, si l’un d’entre eux vous fait remonter un problème, quel qu’il soit, accordez-lui l’attention qu’il mérite. Et même si cela vous semble un détail. Un problème mineur d’organisation, par exemple, comme un outil qui n’est pas accessible sur le poste de travail d’une personne peut considérablement la gêner dans ses tâches et sa productivité.

Bien communiquer en entreprise est très important, un dialogue peut se faire via un simple échange informel ou par un temps plus long pour faire le point et trouver des solutions. Un employé qui a des difficultés sur un type de tâches sera reconnaissant d’être formé ou d’être épaulé. Une tension entre deux collègues, nécessite peut-être de savoir si cette mésentente est liée au travail en lui-même. Dans tous les cas, l’écoute et le dialogue sont les meilleurs alliés d’un chef d’entreprise ou d’un manager.

Encourager et valoriser chaque membre de l‘équipe

La clé d’un environnement de travail agréable est d’encourager et valoriser les salariés. Un jeune employé arrive dans l’entreprise ? Mettez en avant ses compétences et ses réussites afin de lui donner confiance en lui. Un employé décroche un nouveau contrat, ou trouve une solution à un problème d’organisation, valorisez son travail.

Félicitez vos salariés lorsque l’occasion se présente. Il faut qu’ils perçoivent qu’ils sont, à leur échelle, des maillons importants de l’entreprise. Et, effectivement, chaque poste est un apport nécessaire au sein d’une société. Malgré la hiérarchie qu’il peut exister, chacun doit se sentir pleinement utile pour une meilleure qualité de vie au travail.

Savoir communiquer pour une bonne ambiance au travail

La communication en entreprise doit se faire dans les deux sens. Vous donnez des directives à vos employés, comme eux aussi doivent être en mesure d’apporter leur retour sur les tâches qui leur incombent. Pour cela, mettez en place des moyens de communication efficaces. Les messageries internes, chat box ou outils collaboratifs comme Slack ou Notion facilitent la circulation des informations. Il arrive fréquemment que sous le flot des tâches a effectuer ou les multiples informations à partager, certaines ne soient pas transmises ou mal comprises.

Assurez-vous à l’aide d’outils ou de procédures que toutes les informations nécessaires arrivent à chaque salarié concerné. Si ce n’est pas le cas, l’ambiance peut se détériorer. D’une part, un salarié non informé peut se sentir exclu. D’autre part, il peut mal comprendre une consigne, s’il n’a pas toutes les renseignements entre les mains. En fluidifiant ces aspects de communication interne, vous gagnerez en efficacité et en cohésion.

Faire preuve d’indulgence et de compréhension

Bien que vous deviez exiger certaines choses de vos salariés, comme la ponctualité, le respect des procédures ou des délais, il est de votre devoir de faire preuve d’indulgence. Pour de nombreuses raisons, arriver en retard, ou ne pas avoir terminé un dossier dans les temps, arrivera sans doute à vos salariés à un moment donné.

Bien entendu, la répétition de ces manquements peut entraîner d’autres problèmes. Mais les aléas ponctuels doivent être relativisés. Plutôt que de réprimander un collaborateur qui n’a pas terminé une tâche, demandez-lui quelle est la difficulté qu’il rencontre dans sa mise en œuvre. Cela peut finalement remettre en cause une organisation qui fonctionne mal ou une surcharge de travail qui lui incombe.

Faites preuve de compréhension. Les salariés ne peuvent pas toujours maintenir le même seuil de productivité, ou connaitre tous les détails d’un nouveau logiciel ! Il faut prendre en compte la dimension humaine de l’entreprise afin de maintenait une bonne ambiance au travail. Une certaine souplesse amènera sans doute plus de résultats que trop de rigueur qui entraîne la crispation.

Souder ses équipes

Afin de souder ses équipes et d’avoir une dynamique d’entreprise efficace, respectez certains de ces points :

  • Donner du sens à vos consignes, en vous montrant pédagogue. Expliquez toujours pourquoi un nouveau projet est important ;
  • Définissez des objectifs clairs à atteindre, pour que chacun en comprenne les enjeux. Ils peuvent être collectifs ou individuels ;
  • Valorisez le rôle de chaque membre de l’équipe au bon moment ;
  • Créez des moments de convivialité au travail : un repas en commun, ou une sortie organisée par l’entreprise permettent de découvrir les membres sous un autre jour et de soulager les tensions possibles ;
  • Faire des points collectifs réguliers sous forme de réunions.

Favoriser l’échange dans le cadre de l’entreprise, ou en en sortant ponctuellement permet de mieux voir les qualités humaines de chacun. Avoir une équipe soudée qui s’affairent autour des mêmes objectifs, est un critère important attirer et garder ses salariés sur le long terme. Partager davantage de moments ensemble est une manière de créer du lien entre les personnes au-delà de leur simple rôle dans l’entreprise. Cela instaurera une plus forte cohésion de vos équipes.

Être optimiste dans sa manière de diriger l’entreprise

Être optimiste, c’est insuffler cet état d’esprit à vos collaborateurs. Votre manière de percevoir les résultats d’un projet ou les chances d’obtenir un nouveau marché, va nécessairement créer une émulation autour de celui-ci et donc un engagement plus profond de tous.

Lorsqu’un employé fait face à des difficultés à son poste, faire preuve d’optimisme face à ses capacités à progresser sur certaines tâches va lui permettre d’aller de l’avant et d’abandonner ses craintes à ce sujet. Votre aide, peut être un simple appui moral, comme un appui plus opérationnel : qu’est-ce qui lui faciliterait la tâche. A-t-il besoin d’explications supplémentaires ? D’être formé ? A vous de lui apporter une réponse positive afin de le faire grandir.

Faire du management participatif

Faire du management participatif contribue à instaurer une bonne ambiance au travail. Celui-ci apporte de la reconnaissance au salarié. Ce type de management met moins l’accent sur la hiérarchie, mais davantage sur le respect de chacun et l’association des collaborateurs aux prises de décision. Il peut s’instaurer par des moments de réflexion commune. Du sondage consultatif, aux sessions de brainstorming, à la délégation de certaines tâches, il y a de multiples manière sde le pratiquer.

Le management participatif implique de responsabiliser les équipes pour qu’elles aient un pouvoir de décision. Celles-ci sont donc impliquées plus étroitement dans la définition des objectifs à atteindre ou des projets à mener. En misant sur la pluridisciplinarité des salariés, vous les laissez pleinement s’exprimer. Cela peut aussi leur permettre de développer d’autres compétences et d’être beaucoup plus efficaces au quotidien.

Instaurer une bonne ambiance au travail passe par une bienveillance à l’égard des collaborateurs qui repose sur l’écoute attentive de leur besoins et la valorisation de leurs compétences. Soyez le plus humain possible dans vos rapports, et recevez les erreurs avec indulgence. Montrez-vous optimiste et communiquez de manière fluide en favorisant la bonne transmission des informations et une forme de management participatif.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Get in Touch

21,345FansJ'aime
2,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Posts