Comment valoriser son entreprise ?

La valeur d’une entreprise consiste à évaluer la valeur marchande de sa société. Cette démarche s’impose à certains moments de la vie de l’entreprise. De très nombreuses méthodes existent, le choix de celle qui sera la plus appropriée dépend aussi de l’objectif de votre démarche. Dans cet article nous répondons à cette question : comment valoriser son entreprise ?

Qu’est-ce que la valorisation d’entreprise ?

La valorisation d’entreprise repose sur différentes méthodes pour estimer la valeur financière de celle-ci. Elle se base à la fois sur des données comptables et sur l’attrait de l’entreprise et son potentiel. Ainsi, le domaine d’activité, la localisation, le potentiel d’évolution de la société sont à prendre en compte tout autant que la rentabilité passée et les flux de trésorerie. Pour déterminer quel sera la méthode la plus adaptée, il est nécessaire de :

  • prendre en compte le but de cette valorisation ;
  • choisir l’approche la plus adaptée à sa situation.

Quel est le but d’une valorisation d’entreprise ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles valoriser son entreprise présente un intérêt :

  • vendre son entreprise ou céder des parts ;
  • faire une levée de fonds ;
  • déterminer la valeur des impôts et taxes ;
  • mieux piloter son entreprise.

Que ce soit pour convaincre des investisseurs ou mieux négocier la vente de sa société, cette démarche est incontournable. Dans le premier cas, elle permet aux investisseurs d’évaluer le prix des parts qu’ils vont acheter et dans le second cas, de vendre l’entreprise à sa juste valeur.

A quel moment faire une valorisation d’entreprise ?

Il n’y a pas de moment idéal pour l’évaluation de votre entreprise. Comme nous l’avons dit, valoriser son entreprise est nécessaire en cas de vente et de partenariat ou lorsque vous cherchez de nouveaux financements (prêts bancaires ou entrée de partenaires au capital). Ceci dit, vous pouvez choisir de déterminer la valeur de votre entreprise lorsque vous souhaitez :

  • connaître la valeur de la société sur le marché actuel ;
  • accroître sa valeur actuelle pour mieux négocier par la suite en faisant le point sur ses forces et faiblesses ;
  • améliorer le gestion de votre entreprise : une étude chiffrée permet de déterminer de nouveaux objectifs et de mettre au point une meilleure stratégie ;
  • se préparer à toute proposition : si une opportunité d’achat se présente, pouvoir juger de son attractivité.

Quelles sont les différentes méthodes pour valoriser son entreprise ?

Il existe de nombreuses méthodes pour valoriser son entreprise. Votre objectif sera de déterminer celle qui est le plus adaptée à votre situation. Voici les différentes approches que vous pouvez utiliser.

L’approche patrimoniale

L’approche patrimoniale repose sur l’examen du bilan de l’entreprise. Elle évalue tous les éléments de l’actif et du passif de l’entreprise qui figurent sur celui-ci. C’est une sorte de photographie de votre bilan qui fournit un actif net comptable. Si cette approche est facile à mettre en œuvre et permet d’obtenir une valeur globale de l’entreprise, elle ne prend pas en compte son potentiel de développement.

L’approche comparative

Comme son nom l’indique, cette méthode comparative consiste à valoriser son entreprise en la confrontant à un échantillon d’entreprises semblables. Choisissez si possible des sociétés qui ont récemment fait l’objet de transactions.Vous devrez alors vous baser sur un barème qui permet de calculer un prix de vente indicatif. Celui-ci est calculé par rapport au CA annuel TTC.

Généralement, réaliser une moyenne des 3 derniers CA permet d’obtenir une valeur indicative de l’entreprise, puis d’établir la comparaison avec l’échantillon choisi pour réajuster si nécessaire. La valeur de l’entreprise n’est ici que le reflet de son chiffre d’affaires.

L’approche actuarielle

Cette approche prend en compte les flux de trésorerie. Il existe plusieurs méthodes de calcul, souvent complexes, qui permettent d’attribuer une valeur à l’entreprise en fonction de sa capacité à générer des flux de trésorerie dans le futur. En effet, dans cette approche, un investisseur achète les futurs bénéfices générés par l’entreprise, tout en prenant en compte les risques économiques. C’est donc une méthode qui se base sur le potentiel de développement de la société.

L’approche fiscale

C’est une approche mathématique qui revient à faire la somme de l’ensemble des valeurs réelles des différents éléments de l’actif, moins la somme des éléments du passif réel et des provisions. Les sociétés industrielles peuvent aussi établir un calcul de leur MBA (marge d’auto-financement) : cet indicateur permet d’évaluer quels sont les investissements qui seront nécessaires et comment ils seront amortis dans l’avenir.

L’approche par sociétés comparables

À partir d’un échantillon de sociétés semblables, certains critères sont définis comme par exemple :

  • taille de l’entreprise et ancienneté ;
  • domaine activité ;
  • secteur géographique ;
  • structure financière ;
  • position par rapport à la concurrence ;
  • croissance ;
  • chiffres d’affaires.

Comparer ces éléments permet d’obtenir une image du marché à un moment donné, et de situer votre entreprise par rapport à ce dernier. Mais, cette approche ne donne pas de valeur patrimoniale de votre entreprise.

L’approche par références transactionnelles

En se basant sur les données d’entreprises similaires sur la base de données financières, il faut mesurer et rapprocher les ratios de l’entreprise. En déterminant un ratio moyen pour chaque analyse financière, vous pouvez le comparer à celui de votre société. Ce type d’évaluation est assez simple à réaliser mais ne prend pas forcément en compte les aspects économiques et sociaux des entreprises.

L’approche organisationnelle

Dans cette approche, c’est le capital immatériel de la société qui est examiné. C’est l’ensemble des compétences de l’entreprise : les critères humains (relations clients, partenariat), son image de marque, sa réputation, sa capacité à innover. Cette méthode nécessite de déterminer des indicateurs de performance dans ces différents domaines et de les mettre en relation avec les résultats de la société pour en déterminer sa valeur.

L’examen des flux de trésorerie

C’est la projection des résultats financiers qui détermine la valeur de l’entreprise. soit, vous vous basez sur la valeur actuelle nette de votre entreprise (CEFROI), soit vous effectuez une analyse financière en vous basant sur les flux de fond (EVA).

Valoriser son entreprise consiste à lui affecter une valeur marchande en vue de ré-évaluer sa stratégie d’entreprise, d’obtenir des financements ou d’en prévoir la vente. Il n’est pas facile de donner une valeur à son entreprise, c’est pour cela que de nombreuses méthodes existent. Lorsque cette démarche est nécessaire à un moment charnière de la vie de de votre entreprise, vous devrez choisir l’approche qui vous parait la plus adaptée. Chacune à ses avantages et ses inconvénients mais une évaluation de votre entreprise est nécessaire pour en connaitre la valeur la plus juste.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Get in Touch

22,042FansJ'aime
2,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Posts