Le crowdfunding : un moyen de financer son entreprise

Vous êtes à la recherche de financements pour votre entreprise ? Vous avez des difficultés à lever des fonds ? Avez-vous pensé au crowfunding ? Ce type de financement participatif permet de toucher de nombreuses personnes via le Web. Outre l’apport financier qu’il permet d’obtenir, il fédère aussi une communauté autour de votre projet qui va vous soutenir et suivre celui-ci. Comment fonctionne le concept de crowfunding et comment le mettre en place ?

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding, également appelé « financement participatif » est une manière de financer un projet de création d’entreprise, de développement ou de reprise d’activité. Celui-ci ne se substitue généralement pas aux autres leviers financiers tels que les prêts bancaires mais peut apporter une contribution via une collecte de fonds. Une campagne de crowdfunding s’organise via une plateforme spécialisée. Elle touche des personnes susceptibles de vous financer, le plus souvent des particuliers. Généralement, chacun contribue par de petits montants, qui accumulés permettent de lever des fonds.

Comment fonctionne le financement participatif ?

Le financement participatif est réglementé depuis le 1er octobre 2014 par une ordonnance, puis a été modifié par un décret d’octobre 2016. Les transactions sont faites via des organismes agréés. Les fonds de la campagne sont placés sur un compte ouvert par le porteur de projet. Ils sont ensuite reversés à celui-ci à la fin de la campagne. Les plateformes de dons sont elles aussi soumises à une réglementation stricte et doivent être agréées par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR).

Le crowfdunding peut se faire sous forme de prêt, notamment pour financer des dépenses non prises en compte par les banques. Cela peut donner lieu à un investissement pour financer le développement d’un projet précis. Pour chacun de ses besoins spécifiques, il existe des plateformes dédiées, qui sont régies par des réglementations et des agréments différents. Cela permet de garantir la sécurité des dons et des transactions.

À qui s’adresse le crowdfunding ?

Le crowdfunding s’adresse à tous les porteurs de projet. Pour les créateurs et les repreneurs d’entreprise qui n’ont pas obtenu les fonds nécessaires à leur mise en œuvre avec un financement classique, le financement participatif est intéressant. Le plus souvent, il est vu comme un moyen de financement complémentaire. Il peut être une alternative à un prêt bancaire si la somme à réunir n’est pas trop importante. De plus, dans certains cas, lancer une campagne de crowdfunding a un effet de levier sur les autres organismes de financement. C’est l’autre effet positif de cette démarche : si des personnes adhérent au projet, alors elles en dévoilent l’intérêt à de potentiels financeurs.

Les différentes formes de financement participatif

Voici les différentes formes de financement participatif qui sont susceptibles de vous intéresser :

Sous forme de don

C’est le moyen le plus connu par le grand public et le plus couramment utilisé. Dans cette perspective, des particuliers s’intéressent à votre projet et contribuent via des dons désintéressés qui correspondent souvent à de petites sommes d’argent, parfois symboliques. Certains dons peuvent être faits avec une contrepartie. Souvent, le porteur de projet offre un petit objet à l’effigie de son entreprise au contributeur.

Il peut être judicieux de faire une campagne de type pré-vente où le don correspond à l’achat en avant-première des services ou produits promus. Selon le baromètre FPF-KPMG, le don moyen est compris entre 60 et 70 euros. On estime qu’une campagne qui fonctionne bien peut réunir entre 3 000 à 6 000 euros.

Sous forme de prêt

C’est une alternative aux prêts bancaires ouvertes aux entreprises comme aux particuliers. Cela peut être un prêt avec ou sans intérêt ou en minibons (titres nominatifs de types bons de caisse échangeables avec une durée maximale de 5 ans). Ce type de prêt est d’un taux moyen de 8 % et d’une durée maximale de 7 ans. Le montant est généralement plafonné.

Sous forme d’investissement

Dans ce cas, les investisseurs seront rémunérés soit en capital (dividendes ou plus-values), soit en obligation (intérêts), soit en étant rémunérés par des commissions sur le CA. Ces campagnes sont attractives pour les financeurs car elles permettent d’obtenir en contrepartie certains avantages fiscaux.

Les différentes plateformes de financement participatif

Pour fonctionner, il faut savoir que les plateformes participatives se rémunèrent grâce à des commissions prélevées sur les sommes récoltées. Afin de bien choisir sa plateforme, lisez attentivement les conditions générales d’utilisation pour connaître les frais afférents.

Il existe de très nombreuses plateformes. Certaines se sont même spécialisées dans des domaines d’activité précis, d’autres sont grand public. De plus, des plateformes se sont spécialisées seulement dans les dons, d’autres permettent de faire différents types de campagne. Il faut donc déterminer avant toute chose quelle sera la forme de votre campagne pour trouver la plateforme qui correspond le plus à votre projet.

En tant que porteur de projet, des portails comme celui du FPF (Financement Participatif France) vous oriente vers les plateformes adaptées grâce à un questionnaire ou en vous basant sur des projets proches du vôtre. Cela vous fera gagner un temps précieux. Des annuaires en ligne répertorient aussi les plateformes de crowfunding.

Le crowdfunding constitue donc un moyen de financement attractif pour les entrepreneurs. Chacun peut obtenir des fonds en créant sa campagne sur la plateforme adaptée à ses besoins. Dans tous les cas, avant de vous lancer, vous devez définir votre besoin de financement puis communiquer sur le projet de manière efficace. Pour cela, vous devez donner une vision concrète de votre produit ou service.

Activez votre réseau personnel ainsi que les réseaux sociaux pour créer une dynamique qui fasse connaître aux particuliers ou aux financeurs l’existence de votre campagne. Pensez également aux contreparties possibles à délivrer aux participants. Cela leur donne la possibilité de se sentir encore plus impliqué dans le projet. Ainsi, vous créez une communauté soudée qui sera susceptible de devenir de bons ambassadeurs de votre marque ou même des clients potentiels.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Get in Touch

22,042FansJ'aime
2,994SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Latest Posts